Vallée du rio Mantaro

Départ de Huancayo par une route secondaire, mauvaise pioche, celle-ci est en travaux, graviers sur près de 30 km. Nous empruntons une piste d’altitude (4160m) sur 10 km afin de récupérer la carretera central. C’est à 17h30 mn que nous arriverons à trouver un « hospedaje » à Acostambo.

Plus de 200 km à flirter avec le rio Mantaro qui irrigue cette large vallée fertile et verdoyante. Les descentes sont spectaculaires entre étroites gorges, cactus, soleil, pluie aussi. Même si nos cartes mentionnent cette route en rouge c’est essentiellement de la piste, parfois un chemin de terre. Nous avons néanmoins beaucoup apprécié cet itinéraire sportif (quand on descend il faut remonter) pour sa beauté. Route qui était interdite il n’y a pas si longtemps, elle était sous l’emprise des violences du Sentier Lumineux.

Parmi les petits villages traversés, nous avons constaté la présence policière qui maintient la sécurité avec des contrôles. Le calme revenu, le gouvernement ainsi que les villageois de retour sur leurs terres œuvrent à redynamiser cette belle vallée.

Huanta : nous changeons de décor en entrant dans un univers de canyon, cactus géants, formations rocheuses de style « cheminée de fées ».

Rio Mantaro

Jolie cascade composée de roche calcaire ……

Vestige d’un pont colonial à Izuchara.

Joli village de Caceres, fleuri et très propre.

Encore des constructions en adobe (terre, cailloux, paille).

Lors des montées, la photo est une bonne excuse pour la pause.

Reste encore quelques ponts en bois

Époustouflant !

Les cheminées de fées

C’est jour de pluie…

Nous traversons une grande région de canyon, roche rouge, cactus…..

Ayacucho

Ville de 180 000 habitants située à 2760 m où il fait bon déambuler dans ses ruelles étroites et pentues. Sa place d’armes entourée d’arcades qui sont la porte d’entrée de belles et grandes demeures de l’époque coloniale.

Une excursion en minibus nous permet de découvrir :

Exceptionnelle, rarissime, la puya Raimondi dont je vous ai déjà parlée qui ne fleurit qu’une fois dans sa longue vie…. le bonheur d’en voir au moins une.

Une partie des fleurs de la hampe florale qui fait le bonheur d’une multitude d’insectes.

Ayacucho

Notre première approche de la culture Inca.

La culture Inca commence vers l’an 1200 mais c’est en 1438 que l’empire étend ses frontières avec l’Equateur, la Colombie, le nord du Chili et de l’Argentine. Cet Empire prendra fin en 1532 avec l’arrivée des Espagnols guidés par Pizarro.

En l’espace d’un siècle, un énorme réseau de chemins de communication (20 000 km env.) sera construit.

Vilcas Huaman situé à 110 km au sud d’Ayacucho

La pyramide de l’Inca qui régnait sur le peuple comme le descendant direct du dieu « soleil ».

Eglise catholique construite sur les fondations du temple du dieu soleil de l’Inca.

La statue de l’Inca trône sur la place du village.

Lors de catastrophes naturelles, un sacrifice humain était pratiqué en choisissant les femmes, hommes, enfants aux traits parfaits. Ils étaient égorgés ou enterrés vivants en offrande au Dieu Soleil.

Ayacucho : le berceau du sentier lumineux

Groupe terroriste armé composé de 20 000 adhérents, avec à sa tête un professeur de philosophie (en prison depuis 1992). Ce groupe pris naissance fin des années 60 pour arriver sur la scène politique en 1980. Les violences, tortures, assassinats dureront jusqu’en 2000 (70 000 victimes et des milliers de disparus).

Musée modeste créé par les familles des victimes et l’Etat.

Peintures exprimant les souffrances.

Petit retable en bois avec personnages représentant scènes de vie, de violence et enfin la réconciliation.

Ayacucho : haut lieu de l’artisanat

Nous visitons des ateliers de potiers et de tisserands. L’artisan professionnel prend le temps des explications, démonstrations à l’appui. Les teintures sont naturelles, le travail de l’artisanat se fait dans le respect d’une charte environnementale.

Ce professionnel « famille Gallardo » est de renommée internationale. Il a exposé en Europe et notamment en France, très joli travail.

—————

Un grand maitre de l’artisanat péruvien : Joaquim Lopez Antay, sa spécialité les retables aux petits personnages en plâtre et pomme de terre.

Culture Wari

(près d’Ayacucho) période pré-inca de 600 à 1000 ans

Les poteries

Nos autres découvertes culinaires :

Le cuy (cochon d’inde) c’est le repas d’Yves.

Empanadas, délicieux et moelleux, pâte fourrée d’une viande goûteuse.

Humita salada légèrement sucré à base de maïs.

Chicharones, chez nous les rillons de Touraine. Exactement le même produit. Qui en a la paternité : la Touraine ou le Pérou?

Des rencontres……

Avec dégustation du vin d’Ica et de l’alcool très fort le Pisco.

Des essais de nos vélos chargés

Vie au grand air, prendre le temps du partage, de la communication…..

Publicités

18 réflexions sur « Vallée du rio Mantaro »

  1. Merci Annie de nous faire partager ton périple par tes commentaires et tes photos. Il te faut du courage après les kilomètres de là journée de te mettre au blog pour notre plus grand plaisir.
    Vous partagez vraiment le quotidien des péruviens vie rude, nourriture et paysages magnifiques.
    Bonne continuation à vous 3. Brigitte Vadez une ancienne tourangelle (Veretz) partie s’installer en Savoie. Je mesure bien la difficulté de monter des cols surtout chargés comme vous êtes.

    J'aime

  2. Bravo à tous..Annie je suis en admiration pour ton courage dans la réalisation de ce périple et en plus tu prends le temps de nous envoyer ces belles photos bien commentées.
    Bonne continuation

    J'aime

  3. Bravo toujours de belles choses et une culture un peu particulière certes, mais je vois que vous vous adaptez bien. Les routes certes pas terribles, mais que de beaux paysages . Je pense que l ‘on ne peut que regarder tout ça avec des yeux grands ouverts.
    Bonne route à bientôt Amitiés Patrick.

    J'aime

  4. Quel périple ! Moi je me contenterais simplement du tourisme artisanal ! Mais quel dépaysement !
    Bon courage à tous les trois pour la suite . Merci pour ce blog qui met en avant le partage et un bisou à notre Bernadette .

    J'aime

  5. Encore une belle balade, et encore merci de nous la faire partager.
    Un truc pas clair cependant : pourquoi aller chercher si loin les chemins pleins de cailloux, alors qu’il suffisait de vous inscrire à Paris-Tours?
    Bonne route!

    J'aime

  6. Merci pour ce magnifique nouveau reportage!…vous vivez une aventure formidable !..mais Yves…à choisir …je préfère les rillons !!!!
    Bon courage et bonne route à vous 3 pour la suite du voyage!

    J'aime

  7. Le coup d’œil est magnifique, prenez en plein les yeux et la tête pour nous en faire un bon résumé…
    Bon courage pour la suite car le dénivelé + est très fort et les descentes dangereuses.
    Bonne continuation.

    J'aime

  8. SUPERBE sauf pour le manger. Aller si loin pour galérer; en France c’est possible.
    Profitez en un maximum tous les trois. Merci à la blogueuse pour tout nous raconter. GROS BISOUS à ma copine Bernadette.

    J'aime

  9. Coucou Annie, Yves et Bernadette.
    Quel dépaysement vous vivez, avec des hauts et des bas mais quelle belle aventure.
    Nous sommes tous les deux émerveillés et de photos de récits de votre voyage et surtout votre envie d’aller plus loin encore.
    Tout ces choses vous donnent force et volonté afin de poursuivre cette expédition, cette découverte : Le Pérou.
    Merci pour tout ce reportage qui nous fait vivre nous aussi ce beau voyage.
    Tous les deux, on vous embrasse.
    A+

    J'aime

  10. Annie, Merci beaucoup pour vos nouvelles, vous traversez des espaces extraordinaires. La plante « Puya Raimondi » est splendide….
    Le science et avenir de novembre 2018 nous montre les géoglyphes sur les sites archéologiques de la Vallée de Palpa (ce n’est pas très loin de Lima), peut-être irez-vous ?
    https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/archeologie-plus-25-geoglyphes-decouverts-perou-pres-nazca-71540/

    A bientôt de vous lire

    Grosses bises à tous les trois

    Françoise D
    Club Cyclos de Guipavas (Brest)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s